Congo: Mise en production du puits pétrolier Tilapia 103

Congo: Mise en production du puits pétrolier Tilapia 103

Le Congo Brazzaville a inauguré ce mercredi 15 août, le puits pétrolier Tilapia 103, au nord de Pointe-Noire, dont le démarrage devrait accroître la production pétrolière du pays pour se rapprocher de l’objectif de 350.000 barils /jour en 2018, fixé par le ministère des hydrocarbures.

Tilapia 103 vient soutenir l’important gisement Moho-Nord/ phase 2 (20 % de la production d’or noir du Congo), mise en exploitation en mars 2017.

Cette nouvelle mise en production devrait apporter une nouvelle bouffée d’oxygène aux finances publiques congolaises, très affectées par la chute des cours du pétrole au cours des dernières années.

« Le début du forage du puits pétrolier Tilapia 103 durera soixante-huit jours. Nous allons forer jusqu’à une profondeur de 2 700 mètres en vue de tester le réservoir de Ndjéno », a fait savoir l’administrateur général de la société Petro Kouilou, James Berwick.

Il a par ailleurs rappelé que « la mise en production de ce puits est le résultat du travail de la société Petro Kouilou et l’ensemble de ses partenaires basés au Congo et en Angleterre ».

Notons que la mise en production du puits pétrolier Tilapia 103, met un terme à un feuilleton plein de rebondissements. Le gisement situé dans le bassin du Bas-Congo a été découvert en 1990 dans le permis d’exploitation Marine III par la société Elf Congo qui l’a rendu à l’Etat congolais en 1993.

Un contrat de partage de production du puits Tilapia a été signé le 20 décembre 2005 entre la République du Congo, la société chinoise SNPC, pour une durée initiale de 10 ans.

Le contrat a été par la suite renouvelé en 2014 jusqu’en 2020, avec Petro Kouilou, filiale du canadien Anglo-African Oil & Gas comme opérateur, et la SNPC comme titulaire du permis.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.