Afreximbank soutient la zone économique spéciale du Gabon

Afreximbank soutient la zone économique spéciale du Gabon

La Banque africaine d’export-import (Afreximbank) met à la disposition de la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok au Gabon 30 millions d’euros destinés à soutenir les opérations des locataires de ladite Zone économique et à leur donner la capacité d’exporter leurs produits locaux.

Cet important prêt financier permettra au Gabon de mettre en place et d’alimenter le Wood industry loan Fund (WILF) ou «Fonds Dette pour le développement de l’Industrie du Bois» et sera administré par la Caisse des dépôts et consignations du Gabon (CDC Gabon).

L’accord de crédit a été signé ce lundi au Caire, entre Afreximbank et la CDC Capital.

Ce prêt soutiendrait indirectement la Zone économique spéciale pour devenir le premier et le plus grand parc industriel du Gabon, a fait savoir le président de l’Afreximbank, Benedict Oramah.

« Cette initiative contribue à accélérer le développement de la ZES de Nkok, et encouragera les entreprises de la filière bois ainsi que les unités de transformation et de valorisation industrielles du bois à s’installer dans la zone afin de bénéficier des avantages qu’elle offre », a indiqué, pour sa part, Herman Nzoundou Bignoumba, administrateur directeur général de la CDC.

Bignoumba, a souligné que l’économie gabonaise bénéficiera in fine des retombées de ce financement à travers le renforcement de la chaîne de valeur, l’augmentation de la valeur ajoutée locale et l’accroissement des devises issues des revenus des exportations.

« Le défaut d’accès au crédit à des conditions compétitives constituait un frein au développement industriel de la filière forêt-bois. Nous y avons apporté une réponse « , a expliqué.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.