Méditerranée-Dialogue 5+5 : débat à Alger sur le partage des renseignements douaniers et fiscaux

Méditerranée-Dialogue 5+5 : débat à Alger sur le partage des renseignements douaniers et fiscaux

Les travaux de la 3ème Conférence ministérielle « Finances et Investissement » des pays du Dialogue 5+5 ont eu lieu ce dimanche à Alger, où les ministres des Finances des pays des deux rives de la Méditerranée ont pu examiner diverses questions relevant des finances et de l’investissement, annoncent les organisateurs.

Les participants ont eu à débattre des sujets d’intérêt commun et à aborder, particulièrement, les sujets ayant trait à l’échange d’informations et de renseignements dans le domaine douanier et ceux liés aux politiques fiscales visant à booster l’investissement et contribuant au développement des « Fintechs » en plus des aspects financiers et d’investissement en relation avec le changement climatique et la transition énergétique.

Cette session a été présidée conjointement par le ministre algérien des finances, Abderrahmane Raouya et le ministre français de l’économie et des finances, Bruno Le Maire.

En effet, l’enjeu majeur pour les pays de la rive nord de la Méditerranée est d’endiguer les mouvements migratoires qui leur posent des problèmes politiques considérables, a souligné Abderrahmane Raouya, suggérant d’identifier « les moyens économiques qui permettent de construire des classes moyennes dans les pays du sud de la Méditerranée de façon à enrayer les mouvements de migration ».

Selon Raouya, « les peuples de la Méditerranée occidentale font face à des défis multiples et communs », d’où la nécessité d’une coopération effective pour les aider à les surmonter. Outre les mouvements migratoires, les défis à surmonter résident dans le trafic de drogue et le financement du terrorisme.

« Seule une coopération entre les deux rives permettra de trouver une solution efficace », a dit pour sa part, le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, ajoutant que « la Méditerranée doit redevenir un espace de développement économique et d’échanges culturels ».

La Conférence ministérielle «finances et investissement» des pays du Dialogue 5+5, a connu la participation des pays de l’Union du Maghreb arabe (l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie, la Tunisie) et de la France, l’Espagne, l’Italie, Malte et le Portugal, tous membres du Dialogue 5+5.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.