Maroc-UE : Evaluation et perspectives

 Apparemment le pays ne rate aucune occasion pour mettre en exergue les opportunités d’investissement qu’il offre dans plusieurs secteurs. En effet, le Sommet entrepreneurial Maroc-UE, qui s’est tenu en Grenade les 6 & 7 de ce mois, a permit, aux représentants de notre pays, d’exposer devant une audience constituée principalement de patrons européens et de grandes personnalités de la scène politique européenne, les atouts qu’offrent l’économie marocaine dans cette conjoncture de crise.

Le Maroc fort de sa position géographique stratégique, de ses relations privilégiées avec ses voisins du Nord grâce au Statut avancé, de son économie qui a enregistré une croissance positive durant ces deux dernières années malgré un climat de crise, de sa stabilité politique, des efforts qu’il a engagé dans le domaine de la liberté de l’entreprise et de garantie des investissements ainsi que des réformes qu’il a entrepris pour assainir le milieu des affaires et créer un climat de confiance, constitue un partenaire privilégié et peut servir de soupape pour les entreprises européennes, qui veulent saisir l’occasion de lancement de grands projets dans les secteurs des énergies renouvelables, du transport, de la logistique et des infrastructures pour venir investir au Maroc.

Ce Sommet a été l’occasion de renforcer les relations entre les entrepreneurs marocains et leurs homologues européens, en vue d’unifier leur vision, pour formuler des propositions concrètes et réalisables, qui seront présentées devant le Sommet UE-Maroc, qui sera l’occasion d’évaluer les progrès enregistrés dans le cadre du statut avancé et d’évoquer les questions relatives au nouveau plan d’action à l’horizon 2013.

Ce partenariat est susceptible de servir de modèle à suivre pour les pays de la région pour créer un espace plus large de développement économique  et d’intégration régionale.


Imane Benchagra

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.