Maroc/Honduras : 3 domaines pour renforcer les relations

Maroc/Honduras : 3 domaines pour renforcer les relations

Le chef du gouvernement marocain, Saâd Eddine El Othmani, en déplacement au Brésil, s’est entretenu, mardi à Brasilia, avec le président du Honduras, Juan Orlando Hernandez, sur les es moyens de promouvoir les relations bilatérales entre le Maroc et le Honduras.

Lors de cette rencontre, qui s’est déroulée en marge de la cérémonie d’investiture du président élu du Brésil, Jair Bolsonaro, les deux dirigeants ont évoqué un certain nombre de sujets d’intérêt commun et passé en revue l’état des relations bilatérales entre les deux pays ainsi que les moyens de les développer davantage.

Reconnaissant l’intérêt de la densification de ces relations, El Othmani et Hernandez ont convenu de les promouvoir sur les plans économique, commercial et technique, d’autant plus que ces relations offrent de réelles opportunités de développement, notamment dans les secteurs de l’agriculture, du tourisme et des énergies renouvelables.

Ils se sont félicités à cette occasion, de l’excellence des rapports politiques et diplomatiques qui existent entre le Maroc et le Honduras.

Dans cette optique, El Othmani a proposé au président du Honduras d’accélérer la signature d’un certain nombre de projets d’accords, portant principalement sur les investissements, dans les secteurs retenus.

Dans le cadre de ce futur partenariat, le chef du gouvernement marocain a invité le Honduras à prendre part au prochain Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAM), afin de renforcer les échanges dans le domaine de l’agricole entre les deux pays.

Le président Juan Orlando Hernandez, a, pour sa part, salué le leadership international du Maroc en matière de migration, soulignant le devoir de tous les pays de coopérer dans ce domaine.

Concernant la demande du Royaume à devenir un membre observateur du Système d’intégration centraméricain (SICA),  Hernandez a assuré le Maroc du soutien de son pays dans sa démarche. «Le Maroc peut compter sur l’amitié et le soutien du Honduras », a-t-il déclaré.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.