Le Maroc, lauréat de deux prix à Addis-Abeba

Le Maroc, lauréat de deux prix à Addis-Abeba

L’engagement et les efforts du Maroc en matière de lutte contre les changements climatiques et de transformation de l’agriculture en Afrique, ne sont pas passés inaperçus aux yeux des dirigeants de l’Union africaine (UA) qui  a décerné au Royaume, ce lundi 10 février à Addis-Abeba deux prestigieux prix.

Le premier prix est celui de la meilleure performance en matière de changement climatique et le second est le Prix de la meilleure performance de l’année 2020 pour la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo de 2014 relative à la transformation de l’agriculture africaine.

Le Maroc a été honoré à travers ces prix, décernés à l’occasion du 33ème sommet de l’UA, en guise de reconnaissance des efforts déployés par le Maroc en faveur du développement durable du continent.

Les changements climatiques représentent un défi de taille pour l’Afrique, le continent le plus exposé aux effets de ces changements avec leur lot de cyclones, d’inondations et de cycles prolongés de sécheresse, a analysé l’UA, qui estime que les pas franchis par le Maroc, à la faveur de sa stratégie de développement des énergies renouvelables, positionnent « le Royaume au premier rang de la lutte contre les changements climatiques en Afrique».

Dans le domaine agricole, le Plan Maroc Vert a été cité lors de ce sommet comme modèle. Ainsi, de nombreux pays du contient souhaitent s’en inspirer afin de répondre aux attentes de leurs populations en termes de développement durable.

Il est à souligner que l’expertise marocaine est très sollicitée partout sur le continent. Le Royaume ne fait pas de la rétention mais plutôt fait bénéficier ses pairs du continent, de son savoir-faire dans ce domaine indispensable à l’avenir de l’Afrique.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *