La RDC réduit de moitié son budget 2020

La RDC réduit de moitié son budget 2020

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a rendu public, lundi, le « Plan de Trésorerie » qui réduit de moitié le Budget 2020 qui était de 10,59 milliards de dollars (au taux actuel du franc congolais).

Ce plan de trésorerie prend en compte «des tendances défavorables de la conjoncture actuelle», souligne le département en charge des finances, notamment «les effets décalés résultant de l’effondrement au dernier trimestre 2018, du cours du cobalt», un minerai dont la RDC est le premier producteur mondial.

Ainsi, le plan «retient des recettes et des dépenses totales respectivement de 9.195,6 de CDF (5,460 milliards USD) et 9.545,6 milliards de CDF (5,668 milliards USD). Il en résulte un déficit de 350 milliards de CDF à couvrir par l’émission de bons de Trésor à souscrire par les banques commerciales», précise le document.

Le budget initial de 10,9 milliards avait été déjà remis en cause par le FMI et plusieurs partenaires de la RDC qui avaient parlé d’un manque de réalisme.

Le FMI a accordé en décembre dernier, à la RDC, une ligne de crédit d’urgence de 368,4 millions de dollars pour «ses besoins urgents en matière de balance des paiements».

Cette coupe du budget est un coup dur pour les grands projets sociaux du président Félix Tshisekedi. Parmi les grands chantiers lancés par le chef d’Etat figure la gratuité de l’enseignement primaire dans les écoles publiques entamée en septembre 2019 (pour une enveloppe de 2,6 milliards de dollars), et un «plan national stratégique pour la couverture santé universelle».

Agnès Molitor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.