Algérie : La CNEP-Banque autorisée à élargir son domaine d’intervention

Algérie : La CNEP-Banque autorisée à élargir son domaine d’intervention

cnep-banqueSpécialisée jusqu’alors dans le financement de l’immobilier, la Caisse Nationale d’Epargne et de Prévoyance-Banque (CNEP-Banque) est  autorisée,  par une résolution signée avec le Ministère des Finances mardi dernier à Alger, à étendre ses financements aux investissements à l’ensemble des secteurs économiques.
Créée en 1964 dans l’esprit d’une simple caisse d’épargne, la Cnep s’est réellement lancée dans le financement des investissements immobiliers en 2008, une opération d’un montant global de 1.3 milliard de dollars US dont 101.8 millions de dollars US en 2010. Depuis sa création jusqu’à fin 2010, la Cnep a accordé 443 000 crédits hypothécaires aux particuliers pour un montant global de plus de trois milliards de dollars US. L’accord entre le Ministère des Finances et la Cnep, sans ralentir outre mesure ses interventions dans le secteur immobilier, va permettre à cette banque de mobiliser les importantes disponibilités financières inutilisées de l’institution.

Elle  peut ainsi élargir son domaine d’intervention. Les crédits qu’elle accordera aux entreprises des secteurs du bâtiment, de l’énergie, de l’eau, de la pétrochimie ou encore de l’aluminerie financeront les projets de création, acquisition , extension et/ou  renforcement des moyens de réalisation, comme les terrains, infrastructures et équipements des entreprises de production de matériaux de construction. La durée du financement varie de 2 à 7 ans pour les crédits à moyen terme et de 7 à 12 ans pour les crédits à long terme. Leurs taux d’intérêt appliqués (hors taxes) sont respectivement de 5.25% et 5.75%.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.