Maroc : Réglementation de la profession de guide touristique

Maroc : Réglementation de la profession de guide touristique

guide-touristiqueLe 24 mai dernier, la Chambre des représentants a adopté et transmis à la Chambre des conseillers un projet de loi pour une meilleure réglementation de la profession de guide touristique, marquée actuellement par son caractère informel.
Avec une moyenne d’âge de 46 ans, les guides touristiques sont estimés à 2 780 et 11% d’entre eux exerceraient à la campagne. Seul un quart d’entre eux travaille officiellement pour une agence de voyage reconnue ce qui confère à cette activité son caractère informel.

Le projet de loi propose entre autres mesures l’obtention par les guides en milieu rural d’une autorisation du Ministère du Tourisme. Un texte d’application déterminera les compétences et la formation dont ils devront répondre avant de bénéficier de cette autorisation. Même si le projet de loi ne spécifie aucune limite d’âge pour l’exercice de cette profession, les guides touristiques devront justifier de leur aptitude physique pour poursuivre leur activité et ce dès l’âge de 60 ans pour les guides de villes et de 55 ans pour les guides de campagnes. Ils pourront également s’organiser en sociétés avec un cahier de charges précis sur les prestations à fournir et sur le niveau de formation des employés.
L’activité des guides touristiques devrait ainsi profiter d’un cadre légal plus clair. L’une raisons de cette réglementation est que les guides informels proposaient des services qui sortaient de leur domaine normal de compétence, les faisant prendre ainsi la place d’agences de voyage. Les pouvoirs publics espèrent ainsi arriver à une fédération nationale de guides touristiques qui serait alors son interlocuteur officiel.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.