France-Tunisie : Coopération dans le secteur de l’énergie

France-Tunisie : Coopération dans le secteur de l’énergie

stegLa visite de travail en Tunisie d’Eric Besson, le ministre français chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, a été l’occasion de la signature de deux protocoles de coopération dans le domaine énergétique entre les deux pays.
Le premier accord concerne le consortium international Medgrid dont le siège se trouve en France, plus précisément à Paris et la STEG (Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz). L’initiative Medgrid, issue du projet Transgreen, vise à établir un réseau électrique permettant d’acheminer vers le Nord une partie de l’énergie solaire ou éolienne produite au Sud.

Grâce à cet accord, la STEG pourra contribuer aux travaux de Medgrid pour la réalisation du schéma directeur des futurs réseaux électriques en Méditerranée. D’ici 2020, le quart des 20 Gigawatts d’énergie solaire attendus dans les pays du Sud pourra éventuellement être exporté vers le Nord. Le second accord a été conclu entre le CEA (Commissariat français à l’énergie atomique et aux énergies alternatives), la SOITEC, société française numéro un dans le photovoltaïque par concentration et la STEG. Cet accord vise pour sa part le développement d’un projet de démonstration de stockage de l’énergie solaire photovoltaïque à concentration en Tunisie. Il sera mis en œuvre en deux temps. Tout d’abord l’installation, au premier trimestre 2012, d’un mécanisme alliant production électrique, pompage hydraulique et irrigation, ensuite la finalisation d’un démonstrateur production, stockage d’électricité.
Une fois concrétisés, ces accords permettront de satisfaire les ménages et les entreprises, de développer la recherche-développement, les compétences locales, créeront des emplois et contribueront à la mise en œuvre du Plan solaire méditerranéen.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.