Algérie : Gestion des déchets hospitaliers

Algérie : Gestion des déchets hospitaliers

dechets-hopitalL’Entreprise de communication et d’organisation d’évènement et d’exposition a organisé le dimanche 10 juillet 2011 le premier Colloque national d’hygiène et gestion des DASRI (Déchets d’Activités de Soins à Risque Infectieux) au siège de la direction générale de la SAFEX (Société Algérienne des Foires et Expositions).
Le Colloque s’imposait du fait de l’actuelle gestion des DASRI qui, dans la pratique du moins, manque de rigueur.
En dépit de l’existence de textes de qualité, les infrastructures dédiées à l’incinération font encore défaut. Et pourtant, selon les intervenants du Colloque, le taux des risques de contamination des maladies occasionnées par les déchets des activités des soins serait de 38% à cause principalement du non respect des normes en termes de prévention et de protection de la santé publique.

Les axes de réflexion évoqués sont le développement des équipements collectifs, la participation du public, la préservation des ressources, la protection de l’environnement, le choix entre mise en décharge, recyclage et incinération ou encore la collaboration entre partenaires locaux, nationaux et internationaux. Un traitement correct des déchets permet de réduire leur masse et leur volume à respectivement 70 et 90%. Seule une poignée d’établissements hospitaliers à Alger possèdent un peu d’expérience dans le domaine et il s’agit à présent d’étendre cette pratique à un plus grand nombre.
Plusieurs experts dans le domaine de la médecine du travail, de la réglementation et autres activités se rapportant à l’incinération des déchets dans les établissements de santé ont participé à ce colloque.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.