Algérie : Un partenariat pour développer le site pétrolier de Bir Sebaa

Algérie : Un partenariat pour développer le site pétrolier de Bir Sebaa

sonatrach-logHier dimanche 28 août 2011, l’association de groupes pétroliers algérien, vietnamien et thaïlandais, formée par Sonatrach, Petrovietnam et Petroleum Authority of Taïland, à l’œuvre dans le gisement de Bir Sebaa, s’est liée par contrat aux compagnies asiatiques que sont le consortium JGC (Japan Gas Corporation) et JGC Algeria. Il s’agit d’un accord de partenariat entre les deux parties et son montant est supérieur à 450 millions de dollars.

Il consiste en la réalisation de plusieurs installations industrielles, plus précisément d’un centre de traitement d’huile d’une capacité de 20 000 barils par jour, d’une station de compression, de réinjection et d’expédition de gaz vers Hassi Messaoud Nord d’une capacité de un millions de mètres cube par jour ainsi que de deux pipelines de 130 kilomètres de longueur et de 30.5 centimètres de diamètre qui devraient permettre le transport du pétrole brut vers Haoud El Hamra et du gaz vers Zcina. La construction d’autres installations industrielles supports sont également prévues dans le contrat signé hier. Il s’agit d’une centrale électrique qui génèrera 40 Mégawatts grâce à ses deux turbogénérateurs et d’une unité de déshydratation. L’ensemble de ces réalisations devrait s’achever avant le mois de mai 2014. L’association des compagnies pétrolières installées à Bir Sebaa remonte à août 2009.   
La Sonatrach a mis sur pied un plan pour son développement qui doit se dérouler en deux temps sur une période de 25 ans et dont le coût global est estimé à 1.59 milliards de dollars.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.