Un poids lourd de l’aéronautique s’implante au Maroc

Un poids lourd de l’aéronautique s’implante au Maroc

bombardier-learjetSalaheddine Mezouar, le ministre de l’Economie et des Finances et Ahmed Réda Chami, le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies ont signé mercredi dernier à Rabat un mémorandum d’entente pour l’installation au Maroc du constructeur canadien Bombardier, spécialisé dans la construction de matériels de transport, notamment dans l’aéronautique.
Par sa compétitivité des coûts de production et l’environnement des investissements qu’il propose au niveau national, le Maroc a su convaincre la compagnie canadienne, représentée à Rabat par Guy Hachey et Mairead Lavery respectivement Président et chef des opérations et Vice-présidente stratégie, développement des affaires et ingénierie financière.

Concrètement, le constructeur canadien installera une unité industrielle dans le pays, probablement sur la plate-forme industrielle intégrée de Nouasser, qui permettra l’assemblage partiel de structures simples. D’un coût de 200 millions de dollars US, ce projet devrait créer 850 emplois directs et 4 000 emplois indirects. Le Maroc bénéficiera en plus de la technologie et du savoir-faire canadiens et pourrait utiliser ce partenariat pour consolider son tissu industriel aéronautique.
L’installation de Bombardier Aéronautique au Maroc est la concrétisation de l’engagement pris par les représentants de la multinationale lors des dernières assises de l’industrie en mai 2011.
Dans le cadre du Pacte Emergence, ce partenariat renforce l’AMDI (Agence Marocaine de Développement des Investissements) dans sa stratégie de diversification. Ces deux dernières années, sans pour autant négliger son terrain de prédilection européen, elle a entrepris une campagne en direction de l’Amérique du Nord, de l’Asie ou encore des pays du Golfe.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.