Maroc : Le Déficit Commercial de Plus en Plus Préoccupant

Maroc : Le Déficit Commercial  de Plus en Plus Préoccupant

port-tangermedLe déficit de la balance commerciale du Maroc ne cesse de se creuser. En une décennie, il est passé de 5.2 milliards de dollars US en 2000 à 17.8 milliards de dollars US à fin 2010. Sa maîtrise constituera certainement l’un des principaux défis du prochain gouvernement. La libéralisation, avec notamment l’entrée en vigueur d’un certain nombre d’accords de libre-échange, ainsi que la hausse des prix à l’international sont les principales causes de l’augmentation de ce déficit.
En effet, malgré de bons résultats des exportations dans certains secteurs tels que l’automobile et ses composantes, l’industrie électrique, le textile, ou encore les agrumes et primeurs, les exportations n’arrivent toujours pas à suivre le rythme des importations. Celles-ci ont progressé de 142.4% entre 2000 et fin 2010, passant de 14.64 milliards de dollars US à 35.62 milliards de dollars US, alors que dans le même temps, les exportations ne progressaient que de 87.8%, s’établissant à fin 2010 à 17.8 milliards de dollars US contre 9.4 milliards de dollars US en 2000.

Sur cet intervalle de temps, en moyenne, le déficit s’est creusé de 1.25 milliards de dollars US par an. Parmi les secteurs responsables de cette hausse fulgurante des importations du pays, nous pouvons citer les besoins en énergie et lubrifiants qui ont enregistré 214.8% de hausse en passant de 2.58 milliards de dollars en 2000 à 8.13 milliards de dollars US à fin 2010.
D’autres branches de l’industrie peuvent également être pointées du doigt, telle que l’équipement industriel qui a coûté 7.65 milliards de dollars US à fin 2010, soit une hausse de 159% en 10 ans.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.