L’Algérie à la conquête du haut-débit

L’Algérie à la conquête du haut-débit

internetL’installation d’une commission intersectorielle pour accélérer le programme de développement d’accès à Internet haut et très haut débits a été décidée lors du Conseil des ministres du 18 décembre dernier en réponse au nombre sans cesse croissant des utilisateurs algériens d’internet.
Ce nombre est passé de 50 000 en 2000 à près de 8 millions, soit le quart de la population nationale selon Moussa Benhamadi, le ministre de la Poste et des Technologies de la communication et de l’information. Le plan, dont la mise en œuvre est confiée à la nouvelle commission, comprend un élargissement du réseau haut-débit pour augmenter encore plus le débit de l’Internet, l’introduction de nouvelles technologies et le renforcement des capacités du réseau national de téléphonie.

D’un coût total de plus d’un milliard de dollars US, ce plan prévoit également des programmes de vulgarisation de l’utilisation d’Internet et des autres technologies de l’Information et de la communication qui devraient notamment profiter au service public, ainsi que des dispositifs de sécurité des réseaux, d’authenticité des informations et de protection des données et de la vie privée. Il devrait être achevé d’ici 2014.Les opérateurs de téléphonie mobile sont sur le qui-vive de manière à profiter au maximum du déploiement intensif que compte mettre en place les pouvoirs publics.
Les grandes multinationales œuvrant dans le domaine de  l’équipement technologique et de la fabrication des téléphones mobiles sont pour leur part grandement intéressés par la 3G (troisième génération), Mobilis, Djezzy et Nedjma, se préparant déjà à une mise à niveau de leurs équipements.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.