Maroc : Développer la pêche et évaluer ses ressources

Maroc : Développer  la pêche et évaluer ses ressources
peche-marocL’année 2012 marquera un tournant dans la gestion marocaine du secteur de la pêche. Deux principaux axes seront particulièrement appuyés cette année et les années à venir, à savoir l’amélioration de la gestion des ressources halieutiques et le renforcement des compétences et des qualifications des ressources humaines.

Les autorités marocaines ont décidé de consolider leur stratégie pour optimiser la gestion des ressources halieutiques en s’associant avec l’Institut National de la Recherche Halieutique (INRH). C’est dans ce but qu’un contrat plan liant les deux parties a été élaboré et est encore en cours de finalisation. Ce contrat plan sera appliqué de cette année à 2014. Grâce à un engagement total de l’Etat, l’INRH disposera de tous les moyens nécessaires, parmi lesquels l’acquisition cette année d’un nouveau navire de recherche halieutique, pour planifier et programmer ses activités de recherches prioritaires.
L’intensification des campagnes de prospection, l’amélioration des connaissances sur la biologie et l’écologie des ressources ainsi que sur la dynamique de leurs écosystèmes, l’augmentation du nombre d’études d’impact et de mesures de gestion et de développement sur l’évolution des stocks et des captures ainsi que des essais piscicoles devraient permettre au Maroc de mieux évaluer ses ressources halieutiques.
En ce qui concerne le volet de la formation, des investissements de près de 37.6 millions de dollars US devraient permettre l’amélioration et la standardisation des programmes de formation dispensés dans les établissements de formation maritime. Quatre nouveaux centres de qualification des pêches maritimes seront créés à Tanger, Agadir, Sidi-Ifni et Boujdour.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.