Togo : Pour pallier à la pénurie du ciment

Togo : Pour pallier à la pénurie du ciment
faure-scantogo-projetDepuis quelques années déjà le Togo connait des difficultés en matière de ciment pour la constance dans les travaux de construction. Le gouvernement togolais vient de signer un accord avec le groupe ‘’Heidelberg Cement’’ pour la création d’une unité industrielle dans le pays.

Le groupe a une forte expérience dans le domaine et est déjà présent dans plus de 40 pays avec plus de 2500 unités de production. Il produit actuellement plus de 110 millions de tonnes de ciments à travers le monde. La nouvelle société sur le territoire togolais a pour nom SCANTOGO-mines. Cette unité a pour mission de pallier à la pénurie de ciment qui ralenti les grands chantiers du pays. A maturité elle devra produire 5000 tonnes de clinker par jour et permettra au pays d’exporter une partie de sa production dans la sous-région. L’unité industrielle sera installée dans le village de Sika Kondji où des gisements considérables en calcaire ont été identifiés. Environ 261 millions de dollars, seront engagé pour la réalisation de ce projet. Il faudrait également signaler que la nouvelle société s’est également engagé à contribuer au développement locale à hauteur de 160,5 millions de dollars. Cet engagement se fait dans le cadre de l’application de la loi portant sur la contribution des entreprises minières au développement local.
Le président de la république togolaise, Faure Gnassingbé, a tenu à lancer lui-même les travaux de construction de l’unité industriel. Cet industrie permettra également la canalisation et l’éclosion de plusieurs activités commerciales connexes dans la région.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.