Maroc : La centrale solaire de Ouarzazate

Maroc : La centrale solaire de Ouarzazate
solairesPlus que quelques jours avant le choix officiel du consortium international à qui reviendra la construction de la première tranche d’une immense centrale solaire à Ouarzazate, dans le sud marocain. Le marché, d’une valeur de 500 millions de dollars, est notamment financé par la Banque Mondiale.

D’une capacité de 500 Mégawatts, la centrale doit voir le jour d’ici 2015. Parmi les trois consortiums retenus par l’Agence Marocaine de l’Energie Solaire (MASEN), les experts en la matière retiennent  le consortium mené par Saudi International Company for Water and Power (ACWA) et comprenant ses partenaires espagnol (Aries IS) et allemand (TSK EE). Dans les autres groupes en lice l’on retrouve dans l’un le japonais Mitsui et dans l’autre l’italien Enel. Pour son projet dans le solaire, le Maroc a reçu de la Banque Mondiale deux prêts d’une valeur totale de 297 millions de dollars, remboursables sur une durée allant de 30 à 40 ans. L’AFD (Agence Française de Développement) a, pour sa part, participé au projet à hauteur de 126 millions de dollars US. L’Union Européenne est également de la partie. Elle a signé en janvier des conventions de financement de deux projets relatifs à la centrale pour 38 millions de dollars US.

La centrale de Ouarzazate fait partie du Plan énergétique. Cet ambitieux projet dans les énergies renouvelables prévoit la construction de cinq parcs solaires d’une capacité de 2 000 mégawatts d’ici 2020. Il devrait permettre au Maroc de réduire de 3.7 millions de tonnes ses émissions de gaz carbonique.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.