Algérie : Repsol découvre de nouveaux gisements

Algérie : Repsol découvre de nouveaux gisements

Les richesses algériennes ne peuvent rester indéfiniment cachées. Le travail des chercheurs a été fructueux.

C’est ce mardi que Repsol a annoncé une deuxième découverte de gisement de gaz naturel en Algérie localisé dans le bassin d’Illizi, dans le sud-est du pays. Cette découverte est l’œuvre d’un consortium alliant la compagnie pétrolière et gazière algérienne Sonatrach, l’espagnol Repsol, l’italien Enel et le français GDF Suez. Le porte-parole de Repsol a indiqué à l’AFP que le gisement découvert produit jusqu’à 235.000 mètres cubes par jour.

C’est donc une véritable source qui s’ajoute à celles existantes. Par ailleurs, il a pris soin de fournir d’autres détails liés aux dimensions du puit foré. Ce dernier va jusqu’à une profondeur totale de 1.512 mètres et les premiers essais réalisés dans une colonne de 56 mètres ont produit un volume de 235.000 mètres cubes par jour.

Le porte-parole précise qu’il s’agit de la deuxième découverte de gaz dans ce bassin et ajoute de manière optimiste que d’autres forages seront effectués cette même année dans ce bassin. La première découverte du gisement dans ce même bassin d’Illizi était intervenue le 8 novembre 2012 et annoncée par GDF Suez. Pour ce premier gisement, les premiers essais avaient conclu sur un débit de 105.000 m3 par jour.

Le permis d’exploration Sud-Est Illizi est détenu par un consortium qui allie la compagnie publique algérienne Sonatrach (51%), l’Espagnol Repsol (25,7%), l’Italien Enel (13,5%) et le Français GDF Suez 9,8%. Occupant la huitième position dans la production du gaz naturel au niveau mondial, l’Algérie est le troisième fournisseur de l’Europe (environ 10%). L’Algérie se situe dans le top 20 des pays producteurs de pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.