Coopération : intensification des relations Indo-algériennes

Coopération : intensification des relations Indo-algériennes

Sur l’invitation de son homologue algérien, le ministre indien des Affaires étrangères, E. Ahamed est arrivé ce mercredi à Alger pour une visite de travail s’étendant sur deux jours. Cette venue avait pour objectif de développer le partenariat économique et politique avec l’Algérie.
Cette visite, qui a pris fin ce jeudi, entre dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre les deux pays étant donné que l’Inde s’est positionnée à la 10e place en tant que partenaire économique de l’Algérie il y a deux ans. Interrogé sur les raisons de ces faibles échanges entre les deux pays, malgré les relations historiques qui unissent les deux pays, le ministre indien a souligné que cela dépendait de la volonté des deux pays.  Cette venue avait alors pour but de négocier et signer des protocoles d’accord dans différents domaines et en l’occurrence celui de l’énergie. En effet, l’Inde est déficitaire en achetant le gaz et le pétrole algérien sur le marché mondial.
A l’inverse, l’Inde est d’ores et déjà prête à appuyer le développement de l’Algérie dans les domaines des nouvelles technologies, ce qui constitue un marché gagnant-gagnant. A titre de rappel, en 2011, l’Inde a procédé au lancement du satellite algérien Alsat1. D’autres domaines, tels que les chemins de fer et la pétrochimie sont dans la visée de l’Inde. La création d’un de centre géo-informatique pour le développement rural, piloté par l’Inde, figure aussi dans les propositions présentées par le ministre indien. En définitive, l’Inde souhaite participer au programme économique algérien de plus de 200 milliards de dollars.
Les ambitions de l’Inde est de  partager son expérience et son savoir-faire avec les algériens, en initiant des échanges culturels et touristiques entre les deux populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.