La Grèce: Quel avenir?

Le Fond Monétaire International, la Banque centrale européenne et la Commission européenne, sont parvenus à un accord avec la Grèce sur un plan de financement de 110 milliards d’euros, afin de remédier au surendettement et de stimuler la croissance ; deux objectifs qui, selon le bulletin du FMI du 2mai 2010, constituent les deux piliers de cet accord.

La Grèce se trouve face à une situation très délicate qui nécessite des sacrifices de la part du peuple et de l’Etat afin de relancer l’économie grecque et améliorer sa compétitivité. C’est ainsi que le programme prévoit plusieurs mesures, dont nous citons l’augmentation des impôts, le gel des salaires et la réduction des charges de fonctionnement, de nature à résoudre le problème du surendettement et de croissance.

Cet accord a aussi pour but d’éviter que les autres pays de la zone euro ne soient touchés par la crise que connaît ce pays, en modernisant son économie et en contrôlant les finances publiques.

Reste à savoir si ce programme pourra effectivement, à long terme, répondre aux espérances du gouvernement et de l’Union Européenne et faire sortir la Grèce de cette crise. En tout cas le Directeur Général du FMI semble être optimiste et déclare que «l’économie grecque sortira de la crise, plus dynamique et mieux à même de renouer avec la croissance, la création d’emplois et la prospérité dont le pays aura besoin à l’avenir».


Imane Benchagra

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.