Mauritanie : Ouverture de l’Hôtel Sheraton

Mauritanie : Ouverture de l’Hôtel Sheraton

csm_Sheraton1_newsfull_h_464d5e7a5cEn compagnie de la Guinée et du Soudan du Sud, la Mauritanie est l’un des pays africains où le groupe américains Starwood Hotels & Resorts entend ouvrir un Sheraton d’ici 2017.

Dans quatre  ans environ, les personnes résidentes ou de passage à Nouakchott, tout comme à Conakry ou à Juba, auront la possibilité de séjourner au Sheraton. C’est ce que Starwood Hotels & Resorts envisage en tout cas. Une manière de consolider son leadership comme opérateur hôtelier mondial sur le continent noir. Mais, avant de choisir ces trois capitales, le groupe américain avait déjà prévu l’ouverture de 12 autres hôtels en Afrique dans les cinq ans à venir. Cette initiative accroîtra la capacité d’accueil continentale de 5.000 chambres, sans omettre son impact sur l’emploi. A ce propos, ce n’est pas par hasard que la chaîne des hôtels Sheraton a décidé de s’étendre de quelques maillons africains : « l’Afrique accueille de nombreuses économies parmi les plus dynamiques au monde et il ne pouvait pas y avoir meilleur moment pour étendre notre présence », a expliqué le président directeur général du groupe, M. Frits van Paasschen.

Pour revenir au cas mauritanien, le Sheraton de Nouakchott, dont l’inauguration est prévue en 2017, sera la propriété de la Société nationale industrielle et minière (SNIM). Son installation nécessitera plus de temps que les hôtels de Juba et de Conakry, dont les ouvertures sont fixées à 2015. L’établissement guinéen, qui appartiendra à la société Palma Guinée, sera composé de  282 chambres. Quant à l’établissement sud-soudanais, propriété de Tuscana National, il sera doté d’une capacité d’accueil moins importante, soit 235 chambres. En dehors de ces trois nouveaux projets, le groupe Starwood Hotels & Resorts compte pas moins de 37 hôtels répartis dans 15 Etats africains.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.