La Mauritanie cible du promoteur immobilier Addoha

La Mauritanie  cible du promoteur immobilier Addoha

addoha-mauritanieLA côté du Ghana et de l’Angola, la Mauritanie fait partie des cibles du marocain Addoha. Au cours de cette année, le promoteur immobilier marocain compte y ouvrir une représentation locale.
Addoha est déjà bien présent en Afrique subsaharienne et, plus précisément, au Cameroun, au Congo, en Côte d’Ivoire et en Guinée, entre autres. Mais, en toute vraisemblance, cela ne suffit pas à satisfaire les envies d’expansion du groupe chérifien. Aussi, a-t-il placé dans son viseur trois autres pays, à savoir la Mauritanie, le Ghana et l’Angola. Bien entendu, tous ces Etats partagent une même caractéristique : l’insuffisance de logements, d’où l’importance de la mission  d’Addoha. Ce déficit est un problème commun aux pays subsahariens, où seulement 1 000 à 1 500 logements sont construits chaque année.
Quant à Addoha, il se développe dans l’idée de changer cette donne. « Notre objectif est de construire 15 000 logements en Afrique d’ici à 2015, parmi lesquels 80 % de logements sociaux », avait déclaré, en mai dernier, son patron, Saad Sefrioui. Et, ce ne sont pas des paroles en l’air , vu les réalisations d’Addoha sur l’année dernière. A titre d’illustration, ce groupe est en plein construction de 2 600 logements en Côte d’Ivoire. Cette première livraison sera complétée par une seconde, comme annoncé par l’entrepreneur et comportera 5 000 logements.
En parallèle, Addoha pilote des projets tout aussi importants dans d’autres coins du continent noir. En Guinée, 4 000 logements sont en cours de construction à Conakry sous sa direction. De même, le Congo profitera prochainement des 640 logements sociaux que l’entreprise marocaine édifiera dans sa capitale, Brazzaville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.