Prêt de la BAD à la Tunisie

Prêt de la BAD à la Tunisie

bad-tunisieLe Conseil d’administration de la BAD (Banque africaine de développement) a approuvé le DSP-i (Document de Stratégie Pays intermédiaire) de la Tunisie permettant à l’institution financière, un prêt de 2.1 milliards de dollars à la Tunisie sur la période 2014 – 2015.
Le DSP-i de la Tunisie est une présentation des activités stratégiques de la BAD dans le pays au cours des deux prochaines années. Et le moins que l’on puisse dire est que l’agenda de la BAD dans le pays est chargé. Pas moins de 16 projets sont au programme du portefeuille de la Banque dont 4 non-souverains. Le plan contient également 24 programmes d’assistance technique.
C’est l’ensemble de ces projets et programmes que les 2.1 milliards de dollars de la BAD serviront à financer. L’objectif de ce soutien est de permettre à la Tunisie de créer les conditions d’une accélération de la croissance et de la création d’emplois et de permettre à son économie de progresser sur l’échelle de la valeur ajoutée.
Le prêt  la BAD, et le milliard de dollars alloués en appui au budget de l’Etat tunisien en 2011 et 2012 font de la Tunisie l’un des trois principaux clients de l’institution panafricaine. D’autres bailleurs de fonds suivent le même chemin pour aider la Tunisie qui traverse une délicate transition politique. La BM a lancé un programme d’appui de 1.2 milliard de dollars, le FMI a accepté de débloquer 500 millions de dollars dans le cadre d’un plan d’aide approuvé en juin 2013. La Tunisie peut également compter sur le prêt de 693 millions de dollars annoncé par la BEI (Banque européenne d’investissement) et sur les 420 millions de dollars de prêt promis par le Parlement européen.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.