Les Algériens invités à investir au Portugal

Les Algériens invités à investir au Portugal

forum-algero-portugaisLe Forum économique algéro-portugais s’est tenu mercredi dernier à Alger, une occasion pour les Portugais de présenter à leurs partenaires algériens les opportunités d’investissement et de placement de capitaux dans leur pays.
Le vice-Premier ministre portugais Paulo Portas, qui dirigeait l’importante délégation portugaise en visite en Algérie, s’est attelé à présenter les conditions favorables que son pays s’évertue désormais à offrir aux investisseurs étrangers. Et parmi ces derniers, le Portugal espère voir les Algériens se positionner dans le domaine productif et dans l’immobilier. Ces avantages sont regroupés dans la réforme des lois sur le travail.
Il s’agit entre autres d’une baisse des impôts dans le cadre des nouvelles facilitations fiscales en faveur des étrangers et un permis de résidence spécifique pour les hommes d’affaires qui placeront des capitaux au Portugal ou procéderont à des achats de biens immobiliers pour un montant équivalent ou supérieur à 690 000 dollars US.
La compagnie aérienne portugaise devrait ouvrir prochainement et desservir une ligne directe Alger-Lisbonne pour faciliter les déplacements des hommes d’affaires qui devraient probablement compter sur des facilitations d’octroi de visas.
Comme preuve de cette volonté de travailler ensemble, des institutions et entreprises algériennes et portugaises ont signé quatre accords de partenariat dans le secteur de l’industrie. Un mémorandum d’entente sur la production à terme d’antibiotiques a été signé entre le groupe pharmaceutique public algérien Saidal et la firme portugaise Atral.
Un protocole d’accord a été signé par l’ANDI (Agence nationale de développement de l’investissement) algérienne et l’AICEP (Agence portugaise du commerce et de l’investissement) sur l’établissement de relations institutionnelles et le renforcement de la coopération économique bilatérale. Et enfin deux derniers accords ont été conclus entre les entreprises algériennes de céramique CERAMIS et CERAMIR d’une part et le groupe portugais RECER spécialisé notamment dans l’industrie céramique et la fabrication de carreaux pour le revêtement sol et mural.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.