Maroc :Gain de la SNI en plusieurs millions de dollars.

Maroc :Gain de la SNI en plusieurs millions de dollars.

sniLa cession des parts de la Société nationale des investissements (SNI) dans le capital de Lesieur Cristal lui rapportera, selon une source officielle, environ 71 millions de dollars.
Ce désengagement de la holding royale de la filiale marocaine du groupe français Sofiproteol cadre avec ses principaux objectifs par rapport à la réorganisation SNI/ONA.
En effet, réunis le 25 mars 2010, les Conseils d’administration de SNI et ONA ont décidé de procéder à une réorganisation visant la création d’une holding d’investissement unique non coté, et ce à travers le retrait de la cote des deux entités, suivi de leur fusion.
Le projet s’accompagne d’une mutation de la vocation du nouvel ensemble qui agira désormais en tant qu’actionnaire professionnel, catalyseur de création de valeur dans des entreprises leaders et incubateur de projets structurants. Il a également pour objectif, l’autonomisation des entreprises détenues ayant atteint un stade de développement pérenne à travers la cession de leur contrôle au marché.
Cette opération permettra le franchissement d’un nouveau palier dans la modernisation de la gouvernance des entreprises et le renforcement de l’attractivité du marché boursier marocain. Comme corollaire de cette opération de cession, on assistera à une meilleure représentativité de la Bourse de Casablanca qui souffrait, en raison de la double cotation des holdings et des entités opérationnelles, d’une surreprésentation de l’ensemble SNI/ONA par rapport à son poids réel dans l’économie marocaine.
Ainsi, la SNI initie-t-elle une nouvelle dynamique qui permettra au grand public et aux employés de la filiale marocaine de Sofiproteol de « bénéficier des perspectives de développement du leader national des secteurs de l’huile et de l’hygiène corporelle et ménage ».

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.