Libye : Le nouveau Premier ministre, cible d’une attaque

Libye : Le nouveau Premier ministre, cible d’une attaque

LIBYA-PRIMEMINISTER-ataqueMême pas un mois après son élection, le Premier ministre libyen Ahmed Miitig est déjà la cible d’une attaque perpétrée à son domicile. Heureusement, sa famille et lui-même s’en sont sortis indemnes.
Malgré la contestation, le Parlement libyen a procédé dimanche dernier à l’investiture du nouveau Premier ministre et de son gouvernement. Et, à peine deux jours après, soit mardi à l’aube, des hommes armés ont attaqué le domicile de M. Miitig, situé dans un quartier résidentiel à l’ouest de Tripoli.
Selon la description  d’un responsable de son bureau, « il y a eu une attaque à la roquette et aux armes légères contre la maison du Premier ministre », a-t-il déclaré. La même source a affirmé que M. Miitig et sa famille étaient à la maison au moment de cette attaque, mais aucun blessé n’a été déploré. Le service de sécurité de cette autorité libyenne a pu réagir à l’attaque et procédé à l’arrestation de deux assaillants après les avoir blessés.
Cette attaque pourrait être considérée comme la preuve de la forte contestation dont les institutions libyennes font l’objet, et ce, malgré le dernier discours d’apaisement du nouveau chef du gouvernement lors de son investiture. M. Miitig avait invité tous les Libyens à un  « dialogue national global pour parachever les institutions de l’Etat ». A cette même occasion, il avait promis de « poursuivre le combat contre les terroristes », évoquant les groupes islamistes basés, entre autres, dans l’est du territoire libyen. Ces appels n’ont, en tout cas, pas été entendus par les rebelles autonomistes, responsables du blocage des terminaux pétroliers de l’est du pays depuis juillet dernier, refusant carrément de reconnaître ce gouvernement, qualifié d’ « illégal ».

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.