Nigéria: Les réserves extérieures en chute libre

Nigéria: Les réserves extérieures en chute libre

En 30 jours, les réserves extérieures du Nigéria ont chuté de 2,19 milliards de dollars. Elles sont passées de 36,68 milliards de dollars au 1er décembre 2014 à 34,49 milliards de dollars à la date du 30 décembre 2014.

Godwin Emefiele CBN

Durant tout le mois de décembre 2014, les réserves ont continué de baisser tous les jours ouvrables a indiqué la banque centrale du Nigeria (CBN), en se basant sur les statistiques. A la date du 11 décembre, les réserves extérieures étaient de 35,74  milliards mais une semaine plus tard c’est-à-dire le 18 décembre, elles avaient chuté de plus de 500 millions de dollars, en passant à 35,19 milliards.

Cette baisse est la résultante de la dévaluation de 8% du Naira par la banque centrale dans l’optique de protéger la monnaie locale en utilisant les réserves du pays. Le gouverneur de la CBN, Godwin Emefiele (Photo), a révélé que la banque centrale avait dépensé d’importantes sommes d’argent tirées des réserves extérieures pour éviter la baisse du naira et que la meilleure chose à faire était donc de le dévaluer.

 « En fait, la Banque centrale a renoncé à soutenir la monnaie locale et permis sa dépréciation, mais seulement après avoir réalisé qu’elle avait dépensé plus de 90 milliards de dollars au cours des deux derniers mois pour la défense de cette monnaie » a expliqué Godwin Emefiele.

« la CBN a pris la décision qu’il n’était pas raisonnable de continuer à dilapider des réserves de la nation pour défendre le naira » a-t-il laissé entendre. Selon M. Emefiele, cette décision était appropriée car ni la banque centrale ni le gouvernement fédéral ne maîtrisait pas les facteurs responsables de la dévalorisation de la monnaie nationale nigériane.

D’après certains experts, la perte de valeur du naira serait due à la baisse des cours du pétrole qui n’ont cessé de dégringoler tout au long de l’année écoulée.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *