Chine : Airbus inaugure un centre de finition pour A330

Chine : Airbus inaugure un centre de finition pour A330

L’avionneur européen Airbus a ouvert ce mercredi en Chine un centre de finition pour gros porteur A330 avec la livraison de son premier appareil à la compagnie locale Tianjin Airlines. Ce centre est un nouvel argument de vente qu’Airbus compte utiliser dans sa rivalité avec Boeing sur le marché chinois, qui connaît une croissance insolente.

La cérémonie d’inauguration a eu lieu en présence du patron d’Airbus, Fabrice Brégier et des dirigeants du constructeur aéronautique Avic, son partenaire chinois. Ce centre de finition a été construit en 18 mois seulement. Il est situé dans le site de la chaîne d’assemblage pour monocouloirs A319 et A320 à Tianjin, ville portuaire à 150 kilomètres de Pékin.

Cette chaîne d’assemblage dont s’est dotée Airbus depuis 2008, est la première chaîne du genre du groupe hors d’Europe. Le centre de finition a nécessité un investissement de 200 millions d’euros. Il réceptionnera des A330 assemblés en France et assurera l’aménagement des cabines et les peintures extérieures. A terme, ce sont deux appareils qui sortiront chaque mois des hangars.

Pour Airbus, ce développement en Chine s’imposait de lui-même. L’avionneur européen contrôle 61% du marché des long-courriers avec quelque 200 A330 dans le ciel chinois. Airbus, qui a doublé sa part de marché en l’espace d’une décennie pour faire désormais jeu égal avec Boeing dans le pays, estime que la Chine aura besoin d’environ 6 000 avions de ligne sur les deux prochaines décennies. La demande de gros porteurs devrait être dopée par l’explosion du trafic de passagers chinois à l’international avec une hausse estimée à +14% par an.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *