La Covid-19 n’est pas le résultat d’un accident de laboratoire

La Covid-19 n’est pas le résultat d’un accident de laboratoire

Les conclusions définitives de la mission de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui avait séjourné pendant quatre semaines à Wuhan en Chine sont tombées et viennent confirmer la thèse selon laquelle la transmission à l’homme du virus de la Covid-19 a été faite par un animal intermédiaire, réfutant du coup, l’hypothèse d’un accident de laboratoire.

La théorie la plus probable pour expliquer l’origine de la transmission du Covid-19 reste celle de la contamination de l’être humain par un animal «intermédiaire», indique le rapport final de la mission internationale sur l’origine de la pandémie, jugeant cette hypothèse «probable à très probable».

A l’analyse des données à leur disposition, les experts de l’OMS privilégient ainsi la théorie généralement admise de la transmission naturelle du virus d’un animal réservoir, probablement la chauve-souris, à l’homme, par l’intermédiaire d’un autre animal qui n’a pas encore été identifié.

«Compte tenu de la littérature sur le rôle des animaux d’élevage en tant qu’hôtes intermédiaires pour les maladies émergentes, il est nécessaire de réaliser d’autres enquêtes incluant une plus grande étendue géographique», suggèrent les experts mandatés par l’Organisation mondiale de la santé pour enquêter sur l’origine du virus à Wuhan.

Le rapport recommande aussi de poursuivre des études sur la base de ces hypothèses, mais il balaie en revanche la possibilité «extrêmement improbable» que le virus ait été transmis à l’homme en raison d’une fuite du virus d’un laboratoire.

L’une des interrogations des experts était également de savoir à quel moment la Covid-19 est apparu. «Il n’y a pas assez de preuves pour savoir si le virus était présent avant le mois de décembre (2019, Ndlr)», expliquent les scientifiques onusiens.

Si les premiers cas ont été officiellement recensés en décembre 2019, certains experts ont envisagé la possibilité que les premiers cas soient apparus bien avant cette date, sans que l’on ne s’en aperçoive.

Kayi Lawson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *