Pour Un 8 Mars Tous Les Jours…

« la Moudewana, ne doit pas être appréhendée comme étant une consécration du camp précis, mais plutôt comme une victoire au profits de tous les marocains ». D’après les responsables, c’est cela qui fait toute la quintessence du nouveau code de la famille.

Malheureusement ces propos ne font pas l’intérêt de tout le monde. En effet, pour une partie pas du tout négligeable, la femme n’est pas digne de l’égalité, ni même des droits civils et familiaux dont jouit l’homme. Autrement dit, les mentalités demeurent encore indifférentes à la modification des lois.

Les efforts déployés par l’Etat en vue d’assurer un certain sentiment d’estime chez la femme sont certes, clairement ostensibles, mais tant que c’est les hommes qui tiennent le centre de décisions, ces efforts seront évidemment toujours confrontés à une idéologie très puissante, mais surtout très défavorable à l’égard de la femme. Une femme marocaine qui quelque soit son rang social, ou son niveau intellectuel, espère que ses succès fassent l’objet d’une appréciation continue pas simplement pendant des 8 Mars.


Riham Barbouch

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.