Les Etats-Unis octroient au Mali 32 millions de dollars pour répondre à la crise alimentaire

Les Etats-Unis octroient au Mali 32 millions de dollars pour répondre à la crise alimentaire

L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) a annoncé avoir accordé au Mali 32 millions de dollars (soit 20,5 milliards de FCFA) destinés à protéger les populations vulnérables de la crise alimentaire exacerbée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Le financement devra contribuer «à faire en sorte que les populations touchées par la crise puissent satisfaire leurs besoins alimentaires de base grâce à des transferts monétaires et des bons alimentaires couvrant près de 200.000 Maliens vulnérables, dont 40.000 déplacés internes».

Aussi, un nouveau financement humanitaire du peuple américain au système des Nations Unies au Mali assurera-t-il «la détection et le traitement précoces des cas de malnutrition aiguë sévère grâce au dépistage de 100.000 enfants de moins de cinq ans et de 10.000 mères et gardiennes d’enfants, y compris des femmes enceintes».

L’argent servira à «acheter 350 tonnes d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi (ATPE) pour les enfants souffrant de malnutrition, leur donnant les nutriments vitaux dont ils ont besoin pour récupérer», souligne l’USAID.

Le nouveau financement s’ajoute au budget de l’année en cours pour l’aide humanitaire au Mali de 75 millions de dollars (48 milliards de FCFA). Cet argent permettra de soutenir «le système d’alerte précoce du Gouvernement pour la sécurité alimentaire tout en intensifiant notre soutien existant au système de santé du Mali et aux agents de santé communautaires alors qu’ils détectent et traitent la malnutrition», explique l’Agence américaine.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.