Le management de crise

En moment de désarroi le management joue un rôle plus que décisif pour l’entreprise. Cette dernière se trouve, plus que jamais contrainte à rappeler ses objectifs, informer et responsabiliser ses équipes pour ainsi éviter tous comportements pouvant endommager fortement leur réputation et leur crédibilité.

Vus d’un autre angle, les moments de crise peuvent pareillement être l’occasion pour l’entreprise de développer sa créativité, lorsque le bon fonctionnement des activités est gravement affecté, lorsque l’on enregistre des pertes financières colossales mais aussi quand les capacités de chacun sont à l’épreuve une fois au cœur de la tempête !

Quelles compétences, démarches se doit le manager de mettre en œuvre pour agir de façon rapide afin de faire face aux circonstances déstabilisantes ?D’après les spécialistes cela se fait en deux étapes, une première qui consiste à procéder par des mesures de sauvegarde. Cette étape comprend : L’analyse des informations disponibles d’un côté, suivie d’une stratégie de préservation du personnel ainsi qu’une stratégie de communication accrue tant interne qu’externe dans le souci de rassurer les différents acteurs de l’entreprise suivant la gravité de la crise…

Dans un deuxième temps, le manager est amené à établir un plan d’action de crise qui consistera à son tout en l’analyse objective et profonde des raisons de la crise, qui lui permettront de prendre les décisions adéquates afin de revenir à une situation initiale plus stable.

Le « manager de crise » est ainsi un manager résistant au stress, bon communiquant, disponible, ayant la capacité d’agir et de réagir rapidement…

« Ce qu’on nomme la crise n’est que la longue et difficile réécriture qui sépare deux formes provisoires du monde. » Jacques Attali.


Nadia Lagdah

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.