Maroc : le marché de la cigarette vs la contrebande

Maroc : le marché de la cigarette vs la contrebande

contrebande-cigaretteUne récente étude de marché réalisée par un cabinet privé et relatée par Tobacco Maroc révèle que l’apparente bonne santé du secteur de la cigarette au Maroc profiterait plus à la contrebande au détriment de l’Etat en termes d’impôts et des revendeurs agréés de cigarettes qui seraient donc les grands perdants de la croissance démographique et de l’amélioration du pouvoir d’achat des marocains.
Selon cette étude, 18% de la consommation globale proviendraient de la contrebande, soit 3.3 milliards de cigarettes non référencées au Bulletin Officiel dans la liste des produits autorisés à la vente sur le territoire marocain.

Les pertes pour le fisc marocain et pour les revendeurs agrées de cigarettes sont estimées respectivement à 390 millions de dollars et 18 millions de dollars US.
La marque leader de ce circuit parallèle serait « American Legend », dont les 1.2 milliard de ventes représenteraient 34% des volumes vendus sur le marché de la contrebande. Finalement, les dernières victimes de cette situation à être mises en évidence par l’étude sont les planteurs de tabac marocain au nombre de 3 000 localisés principalement dans les régions défavorisées et dont l’activité, qui leur rapporte un revenu global de près de 5 millions de dollars US par an, se retrouve menacée. Cette étude apporte la lumière sur le fait que, malgré des chiffres de ventes excellents, le marché des cigarettes est en quasi-stagnation depuis plusieurs années.
D’où la nécessité pour l’Etat de mettre en place le plus vite possible une politique efficace de répression du marché parallèle.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.