Algérie : L’industrie agroalimentaire et la compétitivité

Algérie : L’industrie agroalimentaire et la compétitivité
agroalimentaire« L’union fait la force ». Les autorités algériennes et l’ONU ont décidé d’appliquer ce vieil adage à la stratégie d’exportation des produits agroalimentaires, un secteur qui contribue à hauteur de 33% à la valeur ajoutée et à 45% au chiffre d’affaires de la production industrielle nationale, en lançant hier mercredi 29 février 2011 un programme algéro-onusien pour encourager en Algérie la création d’au moins trois consortiums d’exportation d’ici 2013.

Le programme a été mis sur pied conjointement par le ministère algérien de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement et par l’ONUDI (Organisation des Nations-Unis pour le Développement Industriel. L’objectif du projet est de donner aux entreprises algériennes les moyens de conquérir de nouveaux marchés à l’international dans  une conjoncture économique particulièrement difficile. Grâce à un financement de l’ambassade de France en Algérie de plus de 600 000 dollars US qui devrait prendre totalement en charge les frais des procédures de création de ces consortiums, le programme algéro-onusien ciblera prioritairement les moyennes entreprises disposant d’un potentiel et de parts de marchés.

La première année de l’application de ce programme sera consacrée à une vaste campagne de sensibilisation des entreprises algériennes à l’adhésion aux consortiums par la mise en place d’un cadre juridique adéquat et l’identification des marchés étrangers porteurs. Pour ce faire, des visites des autres pays maghrébins et européens devraient être organisées. Le ministère de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement prévoit également un plan de remise à niveau technologique des industries agroalimentaires algériennes.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.