Togo : Un financement pour le marbre de Pagala

Togo : Un financement pour le marbre de Pagala
carriere-marbreLe marbre de la réserve de Pagala, située au centre du Togo, séduit. C’est pourquoi il accumule des financements en vue de son exploitation. Le dernier en date provient de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), laquelle a consenti à débourser une enveloppe de 5 milliards de FCFA (10 millions de dollars américains).

Cette somme va servir non seulement à exploiter le gisement de Pagala mais aussi à implanter une usine de transformation de marbre à Lomé. Cette dernière sera gérée par la société des Pierres Ornementales et Marbre du Togo (POMAR-Togo). Selon le patron de cette entreprise, M. Rodriguez Hélios, le marbre de Pagala peut être exploité durant des siècles et des siècles. En plus, sa qualité se rapproche de la référence mondiale en la matière, à savoir le marbre blanc italien, dit de Carrare. Aussi, selon les prévisions, cette manne sera commercialisée sous forme transformée et sous  forme de blocs. Avec de tels atouts, plusieurs Etats se sont empressés de passer leurs commandes. Par ailleurs, la BIDC n’est pas la seule institution financière à avoir soutenu le projet de la POMAR. La Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) l’avait fait en prêtant à POMAR également 5 milliards de FCFA (10 millions de dollars américains). Tous ces montants ont été investis dans la prochaine ouverture de trois carrières de marbres. Ce projet nécessitait en tout 20 milliards de FCFA (40 millions de dollars américains).

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.