Algérie : Actualisation de l’industrie de l’eau

Algérie : Actualisation de l’industrie de l’eau
barrage-koudiatDans un souci de compétitivité et, pourquoi pas, de conquête de marchés à l’international, les entreprises algériennes ont fait de l’innovation le fer de lance de leurs stratégies et les entreprises du secteur de l’eau ne dérogent pas à la règle.

Dans cette course à l’innovation, l’Agence Nationale des Barrages et Transferts (ANBT), qui a déjà confirmé sa participation à la prochaine édition du Salon Pollutec, privilégie les différents salons et manifestations économiques pour s’informer et même établir des partenariats pour s’accaparer ces innovations. Et cette stratégie semble porter ses fruits. D’une simple surveillance visuelle dans les années 1960 et 1970, les barrages hydrauliques disposent à présent d’un dispositif et des équipements sophistiqués qui permettent un contrôle 24 heures sur 24.
En outre, chaque barrage dispose de son propre bureau d’études et d’un laboratoire spécifique conforme aux normes internationales pour intégrer l’auscultation automatisée de manière à prévenir tout risque de vulnérabilité, en particulier dans les périodes de fortes crues. De nombreux partenariats sont également conclus. Maghreb Pipe industrie, entreprise spécialisée dans la réalisation et la fabrication de systèmes de canalisation en PRV (Polyester Renforcé de fibre de Verre) a implanté à M’Sila une usine, répondant aux normes internationales, d’une capacité de 300 kilomètres de canalisation par an. Elle travaille également en étroite collaboration avec les universités de M’Sila, Skikda et Biskra sur plusieurs sujets de recherche et de développement de matériaux composites.
Un autre partenariat a été conclu avec une entreprise italienne pour le développement de l’application de tuyaux PRV pour le forage. Un projet type devrait être réalisé d’ici deux mois.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.