Algérie : Optimiser les exportations de Gaz

Algérie : Optimiser les exportations de Gaz
algerie-gnlLes groupes algérien Sonatrach et russe Gazprom ont convenu hier d’un principe de coopération pour optimiser leurs ventes de GNL (Gaz Naturel Liquéfié) à travers le monde par des échanges de swap. La Sonatrach pourra approvisionner de nouveaux clients en Asie par le biais de Gazprom.

De même, celui-ci pourra approvisionner ses clients en Europe par l’intermédiaire de la Sonatrach. C’est en marge de la 25ème Conférence mondiale du gaz que le Président-Directeur Général de la Sonatrach, Abdelhamid Zerguine,  a fait l’annonce.
Les avantages que les deux parties devraient tirer de cet accord sont nombreux. Premièrement par rapport au coût. Les exportations seront plus rentables grâce à une économie des coûts onéreux de transport. Ensuite ce sont de nouveaux clients qui s’offrent aux deux compagnies, surtout pour la Sonatrach. Avec l’opportunité d’approvisionner des clients en Asie, la Sonatrach fait ses premiers pas sur un marché longtemps dominé par le Qatar et sur lequel la Russie commence depuis quelques années à gagner des parts. Les efforts de ces deux géants gaziers pour diversifier leurs débouchés pourraient bien bouleverser le domaine gazier d’ici quelques années.
En effet, même si le Qatar et l’Australie sont aujourd’hui les plus grands producteurs de GNL, selon le cabinet de consulting Facts Global Energy, tout cela pourrait bien changer. Avec en plus l’entrée sur le marché des Etats-Unis qui ont donné le feu vert aux projets d’exportations de GNL vers plusieurs marchés du monde.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.