L’arbitre manager… Pourquoi pas !

« Mieux vaut prévenir que guérir »

Le plus souvent, c’est pour une raison insignifiante que les plus grandes altercations sont déclenchées dans l’entreprise. Le manager est alors appelé à accomplir son rôle de garant de la quiétude essentielle au bon fonctionnement de son équipe.

C’est alors à lui d’anticiper et d’éviter les problèmes en rappelant fréquemment et fermement les règles de bonne conduite. Il est de même quant au dénouement des oppositions tout en restant équitable lorsque celles-ci sont éclatent malgré tout.

Maintenir la sérénité au sein de l’équipe, exige du manager l’entretien d’une communication fluide d’après les spécialistes du domaine. En repérant dans un premier temps les signes annonciateurs des désaccords, par sa présence, son écoute voire son humour…

Et si toutefois cette vigilance ne donne pas ses fruits, le manager devra assumer ses responsabilités et rappelez les sanctions en cas de violence tout en misant sur la neutralité absolue. Un bon diagnostic, bâtît sur des faits non sur des rumeurs- suite au retour du calme, permettra aux parties en conflit de s’écouter à nouveau une fois confrontées…

Le manager peut d’ailleurs saisir l’occasion pour rappeler les règles indispensables de la vie en équipe ; le rôle de chacun ainsi que les bonnes manières de manifester ses reproches. De façon à ce que tout le monde soit incité à formuler au plus tôt ce qui le travaille.

Avant de tourner la page, le manager doit s’assurer que l’histoire ne risque pas de se reproduire. Tout un travail de psy derrière…


Nadia Lagdah

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.