Comment annoncer une mauvaise nouvelle ?

Annoncer les mauvaises nouvelles est un poids lourd que nul n’est prêt à accepter facilement. Que ce soit pour un Licenciement, une réduction de budget, changement de stratégie… comment agir tout en évitant les catastrophes ?

Voici quelques étapes proposées généralement pour y remédier :

La première étape consiste à préparer son entretien, le plus préférable un face à face ; de façon à arranger un discours bien argumenté basé sur des faits indiscutables. Un discours où le doute n’apparaît nullement. En même temps veillez à ce que l’endroit où vous vous réunissez avec le ou la concernée soit tout à fait calme.

Dans un deuxième temps, il convient d’être le plus direct et factuel possible. En l’avertissant rapidement on lui démontre qu’on se situe à côté de lui et non en face de lui. Allez droit au but sans tourner autour du sujet, il n’y a pas quatre chemins pour le faire. Assumez votre rôle de manager car il est de votre responsabilité d’annoncer « personnellement » les décisions difficiles de vive voix afin d’en souligner la solennité.

D’un autre côté, il est clair que la réaction ne sera pas toujours identique. En fonction de la personne et de la personnalité de l’interlocuteur, restez indulgent et donner à cette personne le temps de se calmer… L’idée est de montrer que l’on est solidaire, qu’on ressent de l’empathie.

Une fois l’annonce faite, et les réactions extériorisées, Particularisez les choix et les perspectives qui permettront à chacun d’avancer l’action – et pas seulement de subir les effets d’un verdict imposé.


Nadia Lagdah

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.