Le FMI confiant en la croissance mondiale

Le FMI confiant en la croissance mondiale

En marge de ses Assemblées d’automne, le Fonds monétaire international (FMI) a publié son rapport sur la croissance économique dans le monde, qui assure que la reprise cyclique de l’économie mondiale qui a commencé au milieu de 2016, continue de s’affermir.

Ces évolutions positives, relève le FMI, donnent de bonnes raisons de se montrer plus confiant, mais ni les dirigeants, ni les marchés ne doivent se bercer d’illusions.

Un examen plus approfondi fait noter que la reprise mondiale n’est peut-être pas durable, souligne le rapport qui ajouté que cette reprise ne concerne pas tous les pays. L’inflation demeure souvent inférieure à l’objectif fixé étant donné la faible croissance des salaires, et les perspectives à moyen terme restent décevantes dans beaucoup de parties du monde, poursuit le Fonds dans son rapport.

En Afrique subsaharienne, la croissance devrait atteindre 2,6 % en 2017 et 3,4 % en 2018 (ce qui correspond plus ou moins à la prévision d’avril dernier), avec des différences considérables d’un pays à l’autre, fait ressortir le rapport publié cette semaine.

Les risques de dégradation ont augmenté en raison de facteurs idiosyncratiques dans les plus grandes économies de la région et de retards dans la mise en œuvre des ajustements des politiques économiques, poursuit le document.

Au-delà du court terme, indique le FMI, la croissance devrait s’accélérer progressivement, mais dépasser à peine la croissance de la population, car les besoins considérables d’assainissement pèsent sur les dépenses publiques.

Des pays en récession comme le Nigeria et l’Afrique du Sud devront renouer avec la croissance, rassure le rapport.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.