L’exportation, une priorité absolue pour la Tunisie

L’exportation, une priorité absolue pour la Tunisie

L’exportation est devenue une priorité absolue pour la Tunisie. C’est une affirmation du Chef du Gouvernement tunisien, Youssef Chahed. L’exportation est un choix incontournable pour le pays, a-t-il déclaré jeudi, dans son discours inaugural des travaux de la première réunion du Conseil Supérieur de l’Exportation.

Chahed, qui est par ailleurs président du Conseil Supérieur de l’Exportation, a fait noter que «l’exportation représente le tiers du PIB et que le niveau de croissance de 4,1% qu’elle a réalisé en 2017, reste en deçà des attentes». Il a estimé que les efforts doivent être orientés vers la promotion des exportations dans l’objectif de limiter le déficit commercial et de rétablir les grands équilibres financiers du pays.

Il est important aussi de souligner que les importations tunisiennes évoluent à un rythme plus soutenu que celui des exportations, progressant respectivement de 19,2% et de 17,3%.

Cette réunion doit déboucher sur une stratégie nationale d’exportation et s’engagera à assurer le suivi de l’application des décisions entreprises dans ce sens dans le cadre des prochaines réunions prévues tous les six mois.

Les travaux se focalisent sur l’examen d’une série de mesures liées à la promotion des exportations, dont 20 décisions relatives à l’amélioration du climat des exportations, la levée des obstacles rencontrés par les exportateurs et la mise en place du cadre général de la réforme législative et administrative du système des exportations.

Le Conseil Supérieur de l’Exportation a pour objectifs de contribuer à améliorer les capacités d’exportation du pays et à consacrer la responsabilité commune des ministères et des structures gouvernementales concernés par l’exportation, outre le suivi des plans et décisions annoncées dans ce sens.

Cette première réunion du Conseil Supérieur de l’Exportation intervient dans un contexte où le déficit commercial a atteint un niveau historique, s’établissant à 14362 millions de dinars à fin novembre 2017 contre 11628 millions de dinars en novembre 2016, selon une note de conjoncture récemment publiée par la Banque centrale de Tunisie.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.