Zimbabwe : Relancer le tourisme à coût de 500 millions $

Zimbabwe : Relancer le tourisme à coût de 500 millions $

Le gouvernement du Zimbabwe s’apprête à injecter 500 millions de dollars  dans le secteur du tourisme lourdement impacté par la pandémie du Covid-19, et ce dans le cadre de la nouvelle stratégie de relance et de croissance du tourisme lancée dernièrement par le président Emerson Mnangagwa.

La réalisation de ce plan passera par l’octroi de financements accrus aux entreprises touristiques touchées, ainsi qu’aux petits et moyens acteurs de la chaîne de valeur du tourisme, via un fonds renouvelable pour le tourisme, indique la présidence zimbabwéenne, qui espère, avec les investissements annoncés, porter à 5 milliards $ le soutien financier à cette industrie d’ici à 2025.

Les investissements devraient être orientés vers la construction des logements et des infrastructures appropriés, susceptibles de créer des emplois et des opportunités, précise le gouvernement zimbabwéen.

Dans cette stratégie, les chutes Victoria qui ont rapporté environ 300 millions $ ces deux dernières années, a fait savoir le ministère du tourisme.

Il est à noter que ce pays frontalier d’Afrique du Sud, ambitionne de devenir un pays à revenu moyen supérieur, à l’horizon 2030. Et pour y arriver le programme de développement du Zimbabwe fait du tourisme l’un des quatre piliers de sa croissance économique aux côtés de l’agriculture, l’exploitation minière et l’industrie manufacturière.

Après l’ère Mugabe qui a fait fuir les touristes du pays, son successeur Emerson Mnangagwa compte redorer le blason de son pays en lui redonnant son attractivité pour en faire une destination prisée.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *