Arabie saoudite : 20 milliard $ pour l’intelligence artificielle

Arabie saoudite : 20 milliard $ pour l’intelligence artificielle

Dans sa quête de diversifier son économie, trop dépendante du pétrole, l’Arabie Saoudite a décidé d’investir 20 milliards de dollars dans l’intelligence artificielle d’ici 2030. L’annonce a été faite ce jeudi 19 novembre 2020 par les autorités du premier exportateur de pétrole brut au monde, dans un contexte de chute des prix de l’or noir.

« L’Arabie saoudite investira 20 milliards de dollars d’ici 2030 », a indiqué Abdallah al-Ghamdi, directeur de l’Autorité saoudienne des données et de l’intelligence artificielle (SDAIA), mise en place en 2019.

« Nous aspirons à ce que l’intelligence artificielle soit une composante d’une économie alternative à travers des startups et des entreprises innovantes », a fait savoir M. al-Ghamdi. Le directeur de la SDAIA a expliqué que les actions seront ouvertes aux investissements étrangers et locaux, soulignant que le pays cherche à créer plus de 300 startups dans le domaine de l’intelligence artificielle d’ici 2030. « Nous considérons l’intelligence artificielle comme une source d’économies et de revenus supplémentaires », a-t-il ajouté.

La plus grande économie du monde arabe a lancé le mois dernier une stratégie d’intelligence artificielle pour attirer les investisseurs dans le cadre du plan « Vision 2030 » du prince Mohammed ben Salmane, visant à alléger sa grande dépendance au pétrole.

Comme d’autres pays du Golfe riches en énergie, l’Arabie saoudite mise particulièrement sur les technologies pour diversifier son économie frappée par le double impact de la faiblesse des prix du pétrole et de la crise sanitaire de Covid-19.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *