Cameroun : L’herbivore marin lamantin fait réduire un champ pétrolier de TullowOil

Cameroun : L’herbivore marin lamantin fait réduire un champ pétrolier de TullowOil

Dans son magazine d’informations publié pour le compte du mois de janvier 2021, la Société nationale des hydrocarbures (SNH) révèle que la surface du bloc pétrolier exploité par le Britannique TullowOil au Cameroun pourrait être réduite et pour cause, une partie de cette surface abrite une espèce rare en voie de disparition, le lamantin, un gros mammifère marin herbivore, aussi appelé la vache de mer.

« En ce qui concerne TullowOil, les discussions ont principalement porté sur la modification de la surface du bloc Tilapia, notamment le retrait de la partie offshore, qui inclut le parc national de Douala-Edéa, d’une superficie de 820 km2 », écrit le magazine.

«La procédure de soumission d’une offre pour la négociation directe d’un Contrat de partage et production (CPP) a également été discutée », informe la SNH.

La réduction en vue du bloc pétrolier exploité par TullowOil est la conséquence du décret présidentiel signé le 11 octobre 2018, explique-t-on.

Selon ledit décret, la réserve de faune Douala-Edéa a été mutée en parc national de Douala-Edéa, dans la région du Littoral du Cameroun, sur une superficie de 262 935 hectares.

Cette réduction du bloc pétrolier de TullowOil laisse envisager aussi une réduction du champ d’activités du bloc Tilapia exploité depuis le début des années 2000 par l’entreprise anglaise.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.