Quatre anciens Présidents africains récompensés pour leur promotion de la démocratie

Quatre anciens Présidents africains récompensés pour leur promotion de la démocratie

En marge de la Conférence annuelle de l’association des Barreaux africains qui se tient à Niamey du 4 au 7 octobre 2021, plusieurs ex-Chefs d’Etat d’Afrique ont été récompensés pour leur promotion de la démocratie dans leurs pays respectifs.

En premier lieu, c’est.

L’association qui a récompensé l’ex-président nigérien, Mahamadou Issoufou a également décerné des distinctions aux anciens présidents, Goodluck Jonathan (Nigeria), Ernest Bai Koroma (Sierra Leone) et  Ellen Johnson Sirleaf (Liberia).

Selon les organisateurs, ces quatre ex-Chefs d’Etat, ont été honorés pour «leur contribution à l’ancrage de la démocratie et l’alternance démocratique dans leurs pays respectifs».

Mahamadou Issoufou et ses pairs (sauf Mme Sirleaf) ont reçu leur Prix au Centre international de Conférence Mahatma Gandhi où l’association tient sa traditionnelle conférence annuelle.

Ce n’est pas la première fois que l’ex-Président nigérien, Issoufou reçoit un Prix international. En mars de cette année, il s’était vu attribuer le prix Mo Ibrahim qui récompense un ancien chef d’Etat ou de Gouvernement d’un pays d’Afrique subsaharienne «pour son engagement dans l’intérêt public ou dans une action en faveur du développement durable».

«Je considère ce Prix comme un encouragement pour continuer à penser et à agir en vue de promouvoir les valeurs démocratiques et la bonne gouvernance non seulement au Niger, mais aussi en Afrique et dans le monde», avait-il réagi sur son compte Twitter.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.