L’ONU vole au secours du Soudan du Sud faisant face à des inondations

L’ONU vole au secours du Soudan du Sud faisant face à des inondations

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, et coordinateur des secours d’urgence, Martin Griffiths a annoncé ce lundi l’affectation par le Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies, d’une aide de 13 millions de dollars au Soudan du Sud qui fait face à des inondations à grande échelle.

Selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), «les agences des Nations Unies et leurs partenaires fourniront une assistance humanitaire et une protection aux personnes touchées par les inondations qui ont un accès limité ou inexistant aux services et fournitures de base».

L’OCHA estime également que 809.000 personnes sont touchées par les inondations dans de nombreuses régions du Soudan du Sud. Une situation aggravée par des violences observées dans des régions telles que Tambura. L’organisation onusienne précise aussi que «les agences humanitaires ont pour leur part intensifié leur réponse en faveur des personnes affectées».

C’est la troisième année consécutive que des inondations violentes  frappent ce pays, fragilisant de plus en plus les couches vulnérables, soit environ 11 millions d’habitants. A cela s’ajoutent une guerre civile qui ne finit pas, la faim et la corruption.

En octobre dernier, un nouveau rapport de l’Organisation météorologique mondiale «a mis en garde contre la multiplication de ces chocs climatiques dans une grande partie de l’Afrique». Alors que le continent africain cause moins de dommages à la planète mais qui paradoxalement, paye le plus lourd tribut des changements climatiques.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.