Maroc : Les cimentiers en veulent encore plus

Maroc : Les cimentiers en veulent encore plus

cimentL’Association Professionnelle des Cimenteries (APC) vient de révéler que les ventes de ciment s’étaient élevées à 1 578 070 tonnes en janvier 2012 contre 1 262 584 tonnes pour la même période de l’année précédente, soit une progression de 25% environ.
Ces résultats confirment la tendance à la hausse globale enregistrée l’année dernière qui était de 11% et que certains analystes attribuent à l‘assouplissement des conditions d’octroi des autorisations, à l’auto-construction, à l’habitat clandestin et à l’année électorale.
Huit régions ont à elles-seules consommé 72.5% des ventes à fin janvier 2012 et en tête de ces régions nous retrouvons la région du Grand Casablanca et celle de Tanger-Tétouan avec respectivement des consommations de 234 386 et 180 087 tonnes. Et les cimentiers ne s’endorment pas sur leurs lauriers pour autant, surtout en sachant que la consommation de ciment sur toute une année fluctue énormément au gré de l’activité des BTP, chutant au plus bas pendant le mois sacré du ramadan.

Lors d’une récente entrevue avec Nabil Benabdellah, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace, et en plus de la présentation du secteur, de ses réalisations et de ses contraintes, ils ont évoqué le programme de logement à 16 500 dollars US ainsi que le FSH (Fonds de Solidarité Habitat), subventionné par le secteur cimentier et mis à la disposition du ministère de l’Habitat. Ces mesures doivent contribuer à une augmentation de la consommation de ciment en profitant de l’orientation voulue par l’Etat des opérateurs publics tels qu’Al Omrane vers l’habitat social ainsi qu’à l’éradication de l’habitat insalubre.
Un comité de suivi entre l’APC et le département de l’Habitat pour suivre ces dossiers devrait prochainement voir le jour.

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.