Maroc : La Banque Populaire se positionne en Afrique de l’Ouest

Maroc : La Banque Populaire se positionne en Afrique de l’Ouest

bcp-baciLa BCP (Banque Centrale Populaire) du Maroc et l’AFG (Atlantic Financial Group), société de droit ivoirien qui contrôle le Groupe Banque Atlantique, ont signé la semaine dernière à Abidjan un accord de partenariat. Cet accord donne naissance à l’ABI (Atlantic Bank International), un holding commun qui devrait développer les activités bancaires dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest.

L’AFG est fortement implantée dans cette région mais également au Cameroun. Le nouvel holding ABI détiendra, grâce à des participations de l’AFG à parité avec la BCP qui apportera l’équivalent en numéraire de la valeur de ces participations, le contrôle de sept banques filiales de la Banque Atlantique. Ces filiales se localisent en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Bénin, au Togo, au Burkina-Faso, au Mali et au Niger. L’ABI détiendra également le contrôle de la banque d’affaires Atlantique Finance et de la société d’ingénierie informatique Atlantique Technologie. Le rôle de la BCP dans ce partenariat sera également d’assurer les gestions courante, stratégique, opérationnelle et financière de toutes ces filiales sous la marque Banque Atlantique.

Avec cette implantation dans les pays de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine), la Banque Populaire s’attaque à un marché prometteur de 80 millions d’habitants répartis sur une superficie de 3.5 millions de kilomètres-carrés.
Elle décide par là de marcher dans les pas d’Attijariwafa Bank et de la BMCE (Banque Marocaine du Commerce Extérieure), d’autres banques marocaines à avoir fortement développé ces dernières années leurs présences dans de nombreux pays africains, principalement subsahariens.

 

Martin Levalois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.