Algérie : Le FMI prévoit, dans 50 ans, l’épuisement des réserves d’hydrocarbures

Algérie : Le FMI prévoit, dans 50 ans, l’épuisement des réserves d’hydrocarbures

fmi-epuisement-hydrocarbureLe Fonds Monétaire International vient d’établir un rapport prévoyant un épuisement des ressources fossiles en Algérie dès 2032 avec, pendant ce laps de temps, une relative bonne situation de l’économie algérienne.
Il se base sur les données de la British Petroleum, révélant également que les réserves de gaz du pays pourraient perdurer jusqu’en 2068. Dans le même temps, il annonce une croissance réelle à long terme entre 2011 et 2060 aux alentours de 4.3%. Ces estimations sont bien évidemment à prendre avec des réserves étant donné que le niveau des réserves prouvées de l’Algérie a été revu  à la hausse ces deux dernières années.
Selon l’institution de Bretton Woods, l’Etat algérien devrait maintenir la part des hydrocarbures dans ses revenus à environ 55% d’ici à 2032. Une reprise dans le secteur des hydrocarbures grâce à un investissement plus élevé ainsi qu’une plus forte demande, notamment de la part des partenaires européens de l’Algérie à l’approche d’une amélioration de leurs perspectives économiques, devraient soutenir la le PIB du pays entre 2013 et 2018. La croissance hors hydrocarbures devrait, pour sa part, se stabiliser à 4.3%, marquée par un ralentissement de l’investissement public dans le BTPH. La consolidation budgétaire serait sur la bonne voie et le déficit global hors hydrocarbures devrait passer de 34% du PIB hors hydrocarbures en 2013, à 27%.
Ce rapport a été l’occasion pour le FMI de renouveler ses mises en garde à l’Algérie face à la dépendance de son économie aux hydrocarbures. Il souligne la nécessité d’initier une réflexion sur les politiques et les équilibres budgétaires en Algérie. Cette institution invite les autorités algériennes à maintenir, à un niveau élevé,l’investissement pour soutenir la diversification de l’économie locale.

Aliste Flandrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.